Biographie probable

Helene 10

 

Constantin3

 

 

Orientale

 

SAINTE HELENE : ( FLAVIA JULIA HELENA en latin)  : d'après Eusèbe de Césarée qui fut son contemporain, sa date de naissance se situe entre 248 - 250,  en Bythinie (actuelle province turque de Yalova, rivage de la mer de Marmara) la date de son décès est plus précise : en 330, "son fils à ses cotés".

Peu d'indications sur sa famille,  mais toujours d'après Eusèbe, elle était d'origine modeste.

était elle "fille unique " ?...

St Ambroise mentionnant qu'elle tenait une auberge (stabularia) ou qu'elle y travaillait.

 

 

 

 

 

 

Où rencontra-t-elle Constance Chlore ? peut être en Asie Mineure, lorsque ce dernier officier de l'empereur Aurélien participa à la campagne contre la reine Zénobie (271-273). Certaines sources mentionnent  Hélène comme épouse, d'autres comme concubine ....

De cette liaison, naquit  CONSTANTIN, en Janvier 272, à Naissus, cité militaire sur le Danube, l'actuelle ville de Nis en Serbie.  

Poursuivant sa carrière militaire, Constance Chlore est nommé César en 293 et doit épouser la fille de son supérieur hiérarchique, Maximien.

Toutefois, le fils suit son père, et après son décès en 306, à York, il est acclamé par les troupes, proclamé César à son tour.... plus tard, après nombre de péripéties guerrières et successorales, il deviendra seul maitre de l'Empire en 310.

 

 

Après l'avènement de Constantin, Hélène retrouva une vie publique à la cour et reçut le titre d'Augusta.

 

Elle est surtout connue pour avoir organisé la première restauration des lieux saints chrétiens de Jérusalem. Elle se rendit dans cette  ville en 325, agée de 75 ans, afin d'y trouver les saintes reliques de la Passion du Christ, donnant une impulsion importante aux pélerinages en Terre Sainte et à l'aménagement des lieux saints.

 

La découverte la plus importante d'Hélène est l'invention de la Vraie Croix, sur le site du Saint Sépulcre où l'empereur Hadrien avait fait construire un temple à Vénus, qu'Hélène fit détruire. Furent aussi retrouvés, d'après la Tradition, les clous de la Crucifixion. Hélène fit notamment transporter à Rome en 326, le Saint Escalier (celui du palais de Ponce Pilate) ... Elle quitta Jérusalem en 327.

 

Canonisée, elle est considérée comme sainte par les églises catholique et orthodoxe, sa fête est fixée au 18 Août pour les catholiques et au 21 Mai pour les orthodoxes, qui fêtent le même jour Hélène et Constantin.