La Madone de la justice

BERNARDO STROZZI, NAPOLEON III ET LA CHAPELLE SAINTE HÉLÈNE

Peintre italien, né à Génes en 1567 - décédé à Venise en 1644, 83 ans....

Bernardo Strozzi est peu connu en France.

 

Toutefois, une copie de l'un de ses tableaux, "la Madone de la Justice" est accrochée au centre du chevet et domine le maître autel.de la chapelle Sainte Hélène.

Actuellement, l'original peut s'apprécier  au Louvre, au 1er étage de l'aile Denon, salle 13.(entré au Louvre en 1813)

 

Durant l'été 1858, Napoléon III et l'impératrice  Eugénie, vinrent  visiter la Bretagne : un déplacement hautement politique : un soutien breton n'étant  jamais à dédaigner ...

Restauration 2 7

Durant son périple,  le couple impérial visite  Quimper le 12 Aout 1848  :  au cours d'une réception cette copie de tableau  fut remise à une autorité locale : .genre  de cadeau apprécié, très tendance en ces temps...

Nous ne connaissons pas le cheminement précis de cette copie, depuis Quimper jusqu'à la chapelle Ste Hélène de Douarnenez.

 

Bernardo Strozzi s'interressa très tôt à la peiniture : "sa formation artistique s'est effectuée dans le milieu riche et complexe de la culture gênoise, dans une ville qui, après la moitié du XVIe siècle, s'est imposée comme l'une des plus importantes en Europe, rappelant des génies du monde entier comme Rubens, Caravage, Van Dyck."

 

Portrait of claudio monteverdi 1640Portrait du compositeur Claudio Monteverdi

794px elias and the widow of serepta bernardo strozzi

Élie et la pauvre veuve de Serepta

Néanmoins, à  17 ans il entra dans un monastère de capucins.

Suite au décès de son père en 1608, il est autorisé en 1610, il a 43 ans, à quitter le couvent  pour s'occuper de sa mère et marier sa soeur.

Sa mère décédant en 1630, il refuse de réintéger le monastère, s'enfuit à Venise pour échapper à une plainte pour "peinture illégale" ...

Il décide alors d'oeuvrer à plein temps pour son art,  il est connu jusqu'à sa disparition comme le "capucin de Gênes" ou "le prêtre de Venise"....

 

Plus de 500 oeuvres (huiles) et une variété de sujets : la religion; les allégories, des nus, des portraits, un peu de mythologie,  des natures mortes  : les styles de Rubens, Rembrant ...

Le Louvre a pu acquérir en 1981, douze feuilles de sa production graphique : elles témoignent de la culture raffinée de Strozzi, influencé par les plus grands du "Seicento" génois et vénitien.

nota  :  l''église Saint Blaise du village de Marcenat (Cantal) possède une reproduction identique : également restaurée, elle décore le retable de l'autel principal.

 Marcenat e glise choeur retable